Votre Photographe à Bruxelles

Conseils pour votre photoshoot à Bruxelles - Photographe professionnel en Belgique

Quels est le bon prix
pour un shooting photo ?

Combien coûte un shooting photo en studio

La photographie est un domaine où l'on retrouve toutes les politiques de prix.
Il y a des photographes professionnels bon marché, et d'autres qui pratiquent des tarifs beaucoup plus élevés. On peut également trouver certains photographes qui proposent de faire des shootings photos gratuitement.

Impossible donc de vous fournir une « liste des tarifs » des photographes... Néanmoins, si l'on devait renseigner la fourchette des prix les plus couramment pratiqués en Belgique, on pourrait dire que les prix moyens vont de 50€ à 400€ pour une séance photo d'une duré allant de 30 minutes à 3 heures.

Cependant, si la notion de prix est une chose, il y a bien d'autres paramètres qui rentrent en ligne de compte : le style du photographe, le nombre de photos fournies, le nombre de photos retouchées, le nombre de tenues que vous pouvez porter, etc.
Afin de vous aider à cerner tous ces paramètres, visitez la rubrique Bien choisir son photographe.

Pour vous, nous avons créé une formule de shooting photo qui allie le meilleur prix et la qualité professionnelle !
Pour 105€, vous réalisez un shooting photo complet avec un photographe expérimenté dans un studio professionnel à Bruxelles.

Retrouvez tous les renseignements à cette page
.

Les shootings photos gratuits,
un bon plan ?

Gratuit ? Oui, en effet, il est possible de réaliser une séance photo gratuitement en faisant appel à un photographe, qu'il soit photographe amateur, ou photographe professionnel.

Faire un shooting gratuit en studio en Belgique

Le plus souvent, il s'agira de photographes amateurs. Mais le fait qu'un photographe soit "amateur" ne signifie pas nécessairement que ses photos soient de mauvaise qualité ! En effet, beaucoup de photographes amateurs effectuent un travail d'excellente qualité ! La photographie étant leur hobby ou leur passion, certains y consacrent la plus grande partie de leur temps libre, et y investissent des budgets conséquents.

Bien que "non professionnels", ils ont acquis les mêmes techniques que les photographes professionnels et ils travaillent avec un matériel photo d'excellente qualité ! C'est donc une belle opportunité pour les modèles photos de pouvoir travailler avec ce type de photographes.

Lorsqu'un photographe travaille gratuitement, on parle de « collaboration photographe-modèle » ou de « pose contre CD » ou encore de « pose contre tirage ». C'est un système fort avantageux qu'on peut conseiller à tout modèle qui débute ! Cela permet au modèle de gagner en expérience assez rapidement et sans dépenser le moindre argent !

Mais attention aux pièges !

Attention toutefois que le système de collaboration ou de « pose contre CD » a ses limites, ses inconvénients, voire parfois ses dangers !

  1. La première limite est celle de la sélection des modèles par les photographes. Ils choisissent en effet principalement des modèles féminins, assez jeunes, et au physique agréable. Autrement dit, la personne qui approche la quarantaine, ou celle dont le physique est peu engageant, devra s'attendre à recevoir principalement des refus de collaborations. C'est un fait à accepter, les photographes qui proposent des collaborations sont souverains dans leurs choix, et ils préfèrent nettement les filles jeunes et jolies.
  2. Une autre limite du système des « photos gratuites » est le fait que très souvent, les photographes qui offrent des séances en « pose contre tirage » imposent au modèle d'être en lingerie, ou partiellement dévêtu, voire totalement nu. Il est évident que le nu est une discipline spécifique, et qui ne convient pas à tout le monde, surtout pas aux modèles qui débutent.
  3. Sachez aussi que les photographes qui travaillent en collaboration sont très attachés à « leurs » techniques de travail et ils n'en changeront pas pour vous faire plaisir. Par exemple, un photographe qui travaille en "noir et blanc" ne va pas changer ses habitudes pour vous, il fera vos photos en noir et blanc.

Avant de vous lancer dans une collaboration photographique...

Vous le voyez, les shootings photos en collaboration ont beau être gratuits, ils ne sont pas pour autant accessibles à tout le monde ! De plus, il faut être attentif à beaucoup d'autres paramètres. Impossible de les citer tous, mais voici les observations qui reviennent le plus souvent :

  1. Manque de qualité : La qualité des photos n'est pas toujours au rendez-vous ! Après la séance photo, le modèle se rend parfois compte que les photos sont de mauvaises qualité, ou ne correspondent pas à la qualité promise par le photographe... Le modèle a alors l'impression d'avoir fait une séance photo inutile, de s'être déplacé pour rien, d'avoir perdu son temps et son argent (carburant, billets de train, ...). Parfois, le modèle n'ose même pas utiliser les photos réalisées lors du shooting en "collaboration" car l'aspect des photos est trop « amateur »... d'où, on le comprend, un sentiment de profonde déception...
  2. Manque de liberté : Le modèle se plaint d'avoir manqué de liberté, de ne pas avoir pu faire les photos selon ses goûts personnels, comme il/elle le souhaitait. Le photographe n'a laissé aucun degré de liberté au modèle ou a dirigé la séance sans prendre en compte les demandes du modèle. C'est très souvent le cas : le photographe choisit unilatéralement pour les poses, le décor, les vêtements, l'éclairage et le traitement des photos. Dites-vous bien que "shooting photo gratuit" signifie dans 95% des cas "séance dirigée". Dans de très rares cas, le photographe dit "fais ce que tu veux et je photographie".
  3. Absence de suivi : A la suite de la séance photo gratuite, le photographe n'a tout simplement pas envoyé les photos ! Ou alors, il n'a envoyé qu'une seule photo, malgré le fait que la séance ait duré plusieurs heures. Ce cas arrive le plus souvent avec les photographes débutants, qui, ayant raté leurs photos, préfère tout simplement se faire oublier du modèle... On comprend la frustration du modèle, lorsqu'il s'aperçoit qu'il a perdu son temps !
  4. Risque d'abus : Enfin, nous nous devons de mentionner le grand piège classique car il constitue un danger dont il faut absolument tenir compte : « le FAUX-TOGRAPHE » ! Il s'agit de personnes malintentionnées qui se font passer pour des photographes, dans le but d'abuser de leur modèle. Nous y reviendrons dans un prochain article.

En conclusion, attendez-vous au meilleur comme au pire lorsque vous vous lancez dans les "collaborations modèle / photographe". Nous vous conseillons très vivement de vous renseigner avant de collaborer avec un photographe. Informez-vous sur sa fiabilité. Si vous n'êtes pas sûr de vous, adressez-vous de préférence à un photographe professionnel. Vous obtiendrez un rendez-vous sans devoir mener des recherches fastidieuses et vous aurez moins de mauvaises surprise quant à la qualité de vos photos !